L’association

Historique de l’association et naissance de la troupe de clowns d’impro

L’aventure a débuté à Paris par différentes rencontres de militantes féministes dans le cadre du travail du clown.

Le clown au Havre a commencé avec un stage animé par Riot Sarcey à l’école de théâtre. De stage en stage animés par Caroline et Jacques, la passion du clown s’est amplifiée dans un esprit d’échange.

En 1997, l’intérêt croissant pour le clown, le travail du clown « toujours plus » a entraîné la création de l’association « Théâtre et clown in Caux » avec pour objectif: de promouvoir l’art du clown de théâtre dans le domaine de la formation et du spectacle. Des stages et des ateliers dans la lignée du Bataclown ont été animés par des intervenants passionnés: Sylvette, Geneviève, Odile, Daniel, Guillaume, Hélène, Fred, Evelyne, Anne, Christophe . Un groupe de clownes s’est orienté vers le spectacle avec la création d’une troupe les Nez-Bulleuses en 2000.

Pour nous le travail du clown, est une activité d’expression il s’agit de découvrir son clown être clown et non faire le clown. La personne met en jeu ses émotions, ses fragilités, fait naître ce personnage naïf, sensible qui sommeille en chacun de soi en complicité avec ses partenaires et le public. Ce travail favorise un jeu d’acteur fondé sur l’improvisation dans l’ici et le maintenant, l’imaginaire et le concret. Les tissus, le détournement d’objets facilitent la création du jeu. Chaque acteur avance à son rythme, travaille la présence, l’écoute, le regard public, la communication, la disponibilité, mais aussi l’ acceptation de soi et des autres. Il s’agit donc par la création dans l’improvisation de stimuler son sens de l’humour et de la dérision en lien avec le public.

Au fil du temps, la compagnie a évolué. Actuellement, elle est composée de 4 clowns : Coquelicot (Patricia), Miss Mâche (Evelyne), Plume (Christine), Robine Wood (Catherine). Elles se produisent à la ville et à la campagne, à différentes occasions et événements.